1

Grande Sécu : Victoire pour la CFE-CGC Assurance





Colloque CFE-CGC sur le handicap & la révolution numérique


Le 25 novembre dernier la CFE-CGC a tenu son colloque, en partenariat avec l’Agefiph, avec pour thématique « La révolution numérique : tremplin de l’inclusion sociale ».

Vous pouvez retrouver en cliquant ici toutes les informations.

De plus, vous trouverez le guide « handicap et numérique » de la CFE-CGC sur le site confédéral ou en cliquant ici




Rentrée sociale de la CFE-CGC

François Hommeril et deux secrétaires nationaux de la CFE-CGC ont écouté et répondu à Jean Castex lors d’un long entretien, mercredi 1er septembre, à Matignon.

Reçue hier à Matignon, la délégation CFE-CGC – François Hommeril, président, Raphaëlle Bertholon et Jean-François Foucard, secrétaires nationaux confédéraux – a souligné la posture d’écoute de l’élu du Tarn, Premier ministre d’Emmanuel Macron depuis juillet 2020. La CFE-CGC a eu un échange nourri avec Jean Castex lors d’un sommet social de rentrée qui a mobilisé les journalistes, mercredi 1er septembre, jusqu’au journal de France TV Info de fin de journée dans lequel François Hommeril a débriefé les échanges du jour, avant d’enchaîner par la matinale de France Inter, le lendemain matin.

Le Premier ministre a fait une assez longue introduction pour souligner que dans cette période troublée, difficile, où les gens ont du mal à reprendre confiance, il fallait envoyer des signes positifs. Et notamment montrer à l’ensemble de la nation que le dialogue avec les partenaires sociaux était toujours vivant et de bon niveau. Dont acte. « Pour moi, c’est clair qu’il était sincère », entérine François Hommeril.

Retrouvez la suite de ce communiqué en cliquant ici




Représentativité – Forte poussée de la CFE-CGC dans la branche assurance

Assurance

0
+ 2,32 pts par rapport à 2017

Assistance

0
+ 4,72 pts par rapport à 2017

Courtage

0
+ 7,49 pts par rapport à 2017




Représentativité Syndicale : Nette progression pour la CFE-CGC

En obtenant 20,71 % dans son champ statutaire de l’encadrement, et 11,92 % tous collèges confondus, la CFE-CGC conforte sa représentativité au niveau national interprofessionnel.

Avec 20,71 % des suffrages dans son champ statutaire de l’encadrement, la CFE-CGC, syndicat catégoriel, progresse de près de 1,5 point par rapport à 2017, où elle avait obtenu 19,39 %. Tous collèges confondus, la CFE-CGC obtient une audience de 11,92 %, en nette progression par rapport à 2017 (10,69 %). En quatre ans, la CFE-CGC a progressé de plus de 38 000 voix.

« Dans un contexte de recul général de la participation, notre organisation est la seule des organisations syndicales représentatives à augmenter son nombre de voix, souligne François Hommeril, président de la CFE-CGC. C’est un résultat remarquable que je veux dédier à nos militants sur le terrain, à la qualité de leur travail et à leur investissement sans faille. »

« Ces résultats confirment la montée en puissance de la CFE-CGC au service de tous les salariés de l’encadrement (cadres, agents de maîtrise, techniciens, forces de vente), analyse Gilles Lécuelle, secrétaire national confédéral en charge de la représentativité. La CFE-CGC est de plus en plus visible et plébiscitée dans les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur. »

Présentée ce mercredi 26 mai par le ministère du Travail, la nouvelle mesure d’audience de la représentativité syndicale compile les résultats :
– des élections professionnelles dans les entreprises de plus de 10 salariés ;
– des élections aux chambres d’agriculture, proclamés en février 2019 ;
– des élections dans les TPE (moins de 11 salariés), proclamés en avril 2021.

Dans un contexte de crise et dans un monde du travail en pleine transformation, la CFE-CGC reste plus que jamais la porte-parole des populations de l’encadrement, rouages essentiels à la réussite des entreprises.

Pierre Jan – Relations Presse et institutionnelles
pierre.jan@cfecgc.fr – Tél. : 01 55 30 12 92 – 06 32 05 69 02

Lien vers le site confédéral CFE-CGC




Forfait-jours : la fin d’une inégalité de traitement

forfait-jours : la fin d’une inégalité de traitement

Par une décision du 26 février 2021,
le Conseil constitutionnel
a donné raison à la CFE-CGC : les salariés en forfait-jours réduit
pourront bénéficier de la retraite progressive.
Explication de cette décision et de ses conséquences.

Pour lire la suite, cliquez sur l’image.